/ Témoignages / PIERRE. S – Master Européen en Finance Internationale – 2014-2016

Témoignages

PIERRE. S – Master Européen en Finance Internationale – 2014-2016

Date
Avis IFA – Master Européen en finance Internationale 2014-2016 par Pierre.S

Pourquoi avoir fait le choix de l’alternance ?

J’ai intégré le programme BAC + 5 Master Européen en Finance Internationale à la suite de ma Licence Professionnelle Banque. Je connaissais déjà le milieu de la banque mais je souhaitais me diriger vers le secteur Luxembourgeois. J’ai cru comprendre que le meilleur moyen pour atteindre cet objectif était de réaliser des stages en entreprise, j’ai donc cherché une formation qui me permettrait d’avoir le niveau BAC + 5 et qui me donnerait la possibilité d’avoir une expérience pro à Luxembourg. J’avais déjà été en stage durant une courte période dans une agence bancaire en France mais je souhaitais acquérir une expérience plus longue à Luxembourg. J’ai connu l’IFA grâce au bouche à oreille et je me suis donc rapproché de cet organisme de formation.

Dans quelle(s) entreprise(s) avez-vous réalisé votre/vos stage(s)?

J’ai eu l’opportunité de réaliser deux stages longs. Le premier était à Amundi, une société de gestion d’actif dans les fonds d’investissement. J’y suis resté 1 an. Ensuite j’ai fait un stage de 6 mois à Edmond Rothschild à Luxembourg. Suite à ce stage, j’ai postulé à une offre interne de l’entreprise grâce à laquelle je suis en CDI aujourd’hui .

Quel poste occupez-vous ?

C’est un peu spécifique. Je travaille dans la branche ‘’gestion des risques’’. Je suis gestionnaire du collatéral. En quelques mots, ce poste se situe entre le risque de crédit et le risque financier. Je donne une valeur d’emprunt aux actifs des clients qui souhaitent obtenir des crédits ou avoir un engagement vis à vis de la banque. Je préconise une valeur d’emprunt à leurs actifs (un pourcentage) qui va donner le maximum autorisé pour le client. Ce qu’il faut en retenir, c’est qu’actuellement ce secteur est très intéressant et porteur dans le domaine bancaire et financier à Luxembourg.

Pensiez-vous atteindre ce type de poste en arrivant à l’IFA ?

Pour tout vous dire, c’était assez inespéré. Le marché de l’emploi à Luxembourg n’est pas facile d’accès. Il y a beaucoup de candidats venant de grandes écoles françaises ou étrangères qui  postulent dans le secteur banquier et financier. La concurrence est rude. J’ai postulé à une offre interne et j’ai réussi à passer l’étape du recrutement avec succès même si je ne m’attendais pas obtenir un CDI avant même la fin de mon diplôme; qui plus est dans une banque comme Edmon Rothschild. C’était au dessus de toutes mes attentes !

Avez-vous des recommandations pour les stagiaires qui veulent intégrer le secteur Luxembourgeois ?

Il est essentiel de montrer sa motivation et la qualité du travail que l’on peut fournir. La concurrence est rude mais il faut savoir se créer des opportunités en développant son réseau. Il faut participer à des événements de recrutement, faire des afterwork pour se créer un petit réseau afin de se connaître et faire jouer ses relations parmi la masse de jeunes diplômés qui cherchent un emploi sur le secteur luxembourgeois.

pierre-s-master-europen-en-finance-internationale-2014-2016-ifa-institut-franais-des-affaires-centre-de-formation-metz-lorraine