/ Témoignages / JORDAN P.

Commerce, Marketing, Digital, Communication

JORDAN P.

Date
JORDAN. P

MANAGER DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION INTÉGRÉE (2014-2016)

Quelles sont les études qui vous ont permis d’accéder à vos objectifs ?

Je suis titulaire d’un Bac Scientifique du Lycée Fabert obtenu en 2006, par la suite je me suis orienté vers l’IUT de Metz Gestion des Entreprises et Administrations en 2 ans. J’ai directement enchaîné sur une formation spécifique à Nancy en Marketing Sportif, où j’ai eu l’opportunité de rencontrer des intervenants de ce milieu. Par la suite, je suis revenu à Metz pour décrocher un Bachelor Marketing et Communication en BAC+3. Pour compléter totalement mon cursus j’ai réalisé un second Bac+3 cette fois-ci en Chef de Projet Événementiel à l’IFA. J’ai achevé mes études par la formation BAC+5 Manager du Marketing et de la Communication Intégrée (titre RNCP niveau 1)

C’est un long parcours, quelles étaient vos motivations ou vos objectifs à l’issue de votre BAC +5 ? 

En arrivant à l’IFA je me suis posé la question : quels sont mes passions, mes loisirs et les domaines dans lesquels je souhaiterais travailler ? Pour être honnête, ma réflexion fut très rapide. Je voulais allier ma passion à mon travail c’est pourquoi je me suis lancé dans le marketing sportif ! J’aime beaucoup le contact humain, je suis un grand passionné de sport, les deux m’ont conduit à atterrir en marketing et en communication dans le monde du sport.

Le marketing sportif est-il un milieu facile d’accès ?

Non, c’est assez difficile de trouver un stage dans ce domaine et dans cette région car la demande est moindre et la conjoncture actuelle n’aide pas. Je ne veux pas céder à la fatalité mais c’est la réalité. Dans mon cas, il était impératif pour moi de terminer le MMCI avec un stage ou une expérience dans le marketing sportif. J’ai donc mis toutes les chances de mon côté pour y arriver. J’ai postulé dans tous les clubs sportifs  et après beaucoup de recherches j’ai enfin eu un contact au SLUC Nancy Basket. Lors de l’entretien, la personne qui m’a accueilli avait auparavant évolué au sein de l’administration du Grand Nancy Métropole Handball et m’a aiguillé vers le président de ce club. Cette rencontre a abouti sur un entretien pour une proposition de stage très formateur. Pourtant, cela n’a pas été facile d’en arriver là. Auparavant, j’étais catégorique sur mes choix d’alternance, je voulais à tout prix trouver une expérience dans ce domaine ce qui explique que j’ai mis plus d’un an à trouver un stage qui me correspondait. Mes parents et Frédéric Pla (président de l’IFA) m’ont conseillé d’élargir mon champ de recherche mais je ne voulais pas céder. Au final, la porte s’est ouverte au mois de juillet et j’ai accepté cette proposition du Grand Nancy Métropole Handball pour une durée d’un an.

L’entretien s’est très bien passé, mais à l’époque cela semblait compliqué au niveau de la rémunération. J’ai donc soumis l’idée de réaliser ce stage de manière « gracieuse ». L’IFA s’est occupé du contrat pour expliquer toutes les modalités au club. Mon organisme a pris le temps de savoir si j’étais certain de sauter le pas sans être rémunéré. C’est sans hésitation que j’ai sacrifié ma rémunération au profit de la qualité de mon stage. Mon idée était d’intégrer le Grand Nancy Métropole Handball avec beaucoup d’humilité et d’arriver dans un milieu où je prenne plaisir à travailler. Au final, ce choix a été payant puisque j’y travaille aujourd’hui en tant que Chargé du Développement Commercial.

À quels types de missions êtes-vous affecté ?

Mes missions sont multiples, elles ont essentiellement des vocations marketing, communication et événementielle. Sur la partie marketing, je m’occupe de la réalisation d’outils marketing comme des plaquettes de produits à destination des prospects ou partenaires afin de leur proposer des espaces de visibilité au sein de notre salle ou sur notre maillot mais aussi de l’hospitalité comme des prestations VIP d’après match permettant à nos partenaires de développer leurs réseaux professionnels. Je participe également à l’élaboration des stratégies du club notamment sur le merchandising et sur la billetterie. D’un point de vue communication, je travaille sur la charte visuelle du club, les réseaux sociaux (Community management) et la gestion du site internet. Cela se traduit par la  la rédaction d’articles concernant l’actualité du club, la réalisation d’interviews et la création de visuels. Je pourrai vous citer d’autres tâches mais je pense que cet interview n’a pas pour vocation d’être exhaustif. J’ai également un rôle sur la partie événementielle puisque je suis en charge également de l’organisation des matchs. Cela se traduit essentiellement, par la gestion d’une équipe bénévole, la mise en place et l’habillage de la salle à nos couleurs, la gestion des stocks des produits alimentaires et boissons. Je gère également les équipements de l’équipe. Chaque saison nous devons concevoir avec notre équipementier le nouveau maillot et la nouvelle ligne textile de l’équipe. Il m’arrive aussi de prendre en charge les nouveaux joueurs (Prise en charge depuis l’aéroport ou la gare, recherche d’appartement, présentation au reste de l’équipe). Comme vous pouvez le constater, mes tâches sont très variées. Avec mon collègue, on se compare souvent, avec humour, à des décathloniens : Nous ne sommes pas spécialistes d’un domaine mais nous avons la capacité d’être polyvalent et d’intervenir sur tous les domaines. Evoluer dans une structure comme celle ci est bénéfique et hyper formateur lorsque l’on démarre dans la vie active. Cela nous arrive de faire des erreurs, pour autant nous sommes à l’image de nos sportifs, toujours prêts à faire des efforts pour s’améliorer et ne jamais s’arrêter sur un échec. 

Avez-vous des conseils pour les stagiaires qui veulent se lancer dans le Marketing Sportif ?

Cela peut paraître simple à dire mais je pense qu’il faut être persévérant. Il faut croire en soi et surtout ne pas écouter les personnes qui peuvent parfois vous dire : « ton projet professionnel n’offre pas beaucoup de débouchés ». Soyez convaincu de votre projet, la détermination paye toujours. Montrer la valeur ajoutée que l’on apporte à un club ou à une entreprise lambda sera toujours plus facile à percevoir pour l’employeur si vous en parlez avec passion.

jordan-p-ifa-institut-franais-des-affaires-centre-de-formation-metz-lorraine